·   · 1 posts

Une journée avec Morgane, technicienne de maintenance

Morgane contribue à assurer la maintenance des trains de la ligne A du RER, la ligne la plus fréquentée d’Europe. Plongez dans les coulisses d’un métier qui recrute à la RATP.

A son arrivée dans l’entreprise, Morgane a intégré l’atelier de maintenance préventive de Massy, sur la ligne B, en tant qu’ouvrier non qualifié. Une formation interne de six mois lui permet de devenir mécanicienne : « Dans ce parcours, tout est fait pour réussir ; j’ai vraiment été accompagnée. » Puis, elle intègre l’équipe de maintenance de l’atelier de Place d’Italie : « Je travaillais pour la ligne 6 sur des rames MP73 de 1973, c’était difficile mais très formateur. » Grâce aux cours du soir, elle devient technicienne et rejoint alors les équipes en charge de la maintenance des rames du RER A au sein de l’atelier de Sucy-en-Brie. « Nous intervenons toujours en binôme, explique Morgane. Après la phase de diagnostic, nous effectuons les réparations sur des équipements très variés : éclairage, pantographe, chauffage, climatisation… Nous apprenons tous les jours, c’est passionnant. » Sur cette ligne au trafic très dense, tout l’enjeu consiste à faire preuve d’efficacité et de réactivité. La plus grande fierté de Morgane : « Contribuer à assurer un service en continu sur le RER A, la ligne la plus fréquentée d’Europe. »

Reportage photos réalisé avant la crise sanitaire.

udqdslhpttuqcj8mz74y9sqgd4td8hvh.jpg

S’améliorer en continu 

Chaque matin, la journée de Morgane et de ses collègues commence par une brève réunion de 15 minutes. L’objectif : faire le point sur les tâches à accomplir et remonter les éventuels facteurs bloquants. Cette initiative permet une amélioration continue de la maintenance dans le cadre de l’excellence opérationnelle.
 

Un métier qui se digitalise 

En plus des traditionnels multimètres et oscilloscopes, Morgane accède aux relevés des nombreux capteurs présents dans chaque train, mais aussi à leur historique, en se connectant directement aux rames via son ordinateur portable : une précieuse aide au diagnostic ! Le logiciel utilisé permet de visualiser l’état du parc de matériels roulants, lorsque les trains sont sous couverture Wifi et peuvent partager des données. Il est expérimenté dans tous les ateliers de maintenance des trains de la ligne A.

Les métiers de la maintenance vous attirent ?

La maintenance recrute ! Pour accompagner l’extension du réseau et anticiper les départs à la retraite, de nombreux recrutements sont prévus en 2021 dans le secteur de la maintenance. De l’opérateur non qualifié au technicien supérieur en passant par l’ingénieur, tous les profils sont recherchés pour couvrir une pluralité de métiers : électromécanicien, soudeur, chaudronnier, électrotechnicien… La RATP multiplie les actions pour rendre ses offres visibles : partenariats avec Pôle Emploi, présentations dans les lycées, présence dans des forums de recrutement et plus récemment, des « job dating ». Le bouche-à-oreille est aussi un bon moyen de recruter, alors parlez-en autour de vous !

Retrouvez nos offres d'emploi en cliquant ici

0 0 0 0 0 0
  • Linkedin
Attachments
Comments (0)
Latest Posts