AUTEM Services

Automatisation de machines et systèmes industriels en phase de conception, mise au point ou dépannage : Automates, Electrotechnique, IHM, SCADA.

 
Added a post 

Salut à toi. On va parler aujourd'hui des compétences, à la fois "Hard skills" et "Soft skills".

Pourquoi j'ai choisi d'en parler ? Ces derniers temps j'ai eu la chance de discuter avec pas mal de monde : des techniciens qui sont déjà dans l'industrie, ou bien des étudiants qui sont en cours de formation ou d'autres professionnels de différentes spécialisations. Un des sujets qui revient souvent est en lien avec l'industrie 4.0: Que faut-il comme compétences pour faire tourner les usines de demain ?

 

Je te détaille dans cet article quels sont les dix points les plus importants au niveau des compétences à développer. C’est un avis personnel, strictement individuel. Donc, si tu as d'autres avis n'hésite pas à laisser un commentaire. Tu pourras ainsi faire bénéficier tes idées à beaucoup plus de monde.

 

Compétence 1 : Maîtriser le Process

"Un process" ça veut dire quoi ? Qu'est-ce que j'entends par là? En fait c'est tout ce qui est vraiment organes physiques de la machine du coup partie mécanique, partie électrique tout ce qui fait le fonctionnement vraiment physique de la machine. Par exemple on peut avoir des équipements qui sont spécialisés sur l'industrie agroalimentaire l'industrie chimique. Ils ne vont pas fonctionner de la même manière que des machines qui sont destinées à assembler des voitures dans l'automobile ou à faire de l'acier voilà dans la métallurgie. Du coup très important quand arrive face à une machine en fait c'est de savoir comment est-ce que cette machine fonctionne qu'est-ce qu'elle sort comme produit, quelles sont les étapes de production. Parce que voilà un moment donné tu vas devoir lire des plans mécaniques, lire des schémas électriques, ouvrir l'armoire électrique de la machine et puis identifier les différents organes. Donc ça pour moi c'est la première compétence clé à avoir pour commencer à intervenir sur la machine.

Deuxième compétence clé du coup pour moi c'est "le leadership" ou encore "le travail en équipe".

Compétence 2 : Le Leadership

Tout simplement parce que dans l'industrie on n'est jamais seul. On travaille toujours en équipe. D'ailleurs petit salut à tous mes collègues qui liront cet article-là. On travaille toujours ensemble et en fait c'est super important d'être capable de dire des choses comme "Je me suis trompé", "Tu as raison". Enfin c'est des choses assez basiques, mais dire "merci", "s'il te plaît", s'excuser, demander pardon quand on a fait une faute. C'est des choses basiques de tous les jours, mais ça vaut aussi dans l'industrie. C'est comme dans tout groupe humain et donc "Le travail en équipe", très important, et en plus tu peux être amené en tant qu'automaticien à prendre la responsabilité soit d'un groupe ou d'un projet et à ce moment-là c'est d'autant plus important d'être capable de prendre du recul, ne pas être borné sur ses idées enfin être capable de penser différemment, d'écouter. Tout ça, ça contribue à avoir la meilleure équipe possible et puis voilà a montré le meilleur leadership, faire avancer des projets de la manière la plus dynamique possible.

Donc troisième point important maintenant "la programmation".

 

Compétence 3 : La Programmation

On n'y échappe pas et donc c'est vraiment le cœur du métier d'automaticien. "Programmer des machines" et du coup ça veut dire "maîtriser les langages de programmation des automates" tout ce qui est LADDER, Grafcet, langage fonction de bloc, les listes d'instruction ou bien des langages plus évolue maintenant dans tout ce qui est des systèmes de supervision en utilise beaucoup le python ou les bases de données SQL. Donc voilà tout ce qui tourne autour de la programmation ça sert énormément en tant qu'automaticien. Donc ça sera très facile pour des gens qui viennent de l'IT, mais c'est aussi accessible pour des gens qui viennent de la mécanique ou de l'électricité tout simplement parce que avec un petit peu d'autonomie dans l'apprentissage, on arrive à bien maîtriser les langages à pouvoir les mettre en pratique et de toute façon les langages qui aura dans cinq ans, dans dix ans peut-être qu'on ne les connaît pas encore parce que la technologie évolue donc ce qui est important là-dedans en tant que programmeur machine c'est de toujours se mettre d'actualité, toujours se former pour bien maîtriser tous les programmes, tous les langages de programmation qui te serviront pour tes machines.

Alors 4e compétences maintenant "Le Travel shooting".

 

Compétence 4 : Le Travel Shooting

Moi j'appelle ça "mettre la main dans le cambouis". En fait c'est tout ce qui tourne autour de l'art de dépanner une machine. Et d'ailleurs par rapport à ça moi il y a quelque chose que je reproche à beaucoup de monde c'est notamment tous ceux qui ont le niveau ingénieur et qui reste dans le bureau, et se dise "ouais moi je suis juste là pour la conception et ça, c'est le boulot des techniciens". Ça, c'est une grosse erreur, parce qu'on passe à côté de beaucoup de choses quand on réagit comme ça. Et au contraire le fait d'aller sur le terrain, quand il y a des soucis d'être le premier à proposer des solutions, mais c'est ça qui va faire de toi en fait quelqu'un de compétent parce que tu sais réagir dans l'urgence, tu sais réagir face à des pannes. Et même ça va te permettre dans tes conceptions de pouvoir anticiper comment est-ce que la machine réagira en cas de panne. Donc très important de savoir dépanner, faire du diagnostic, aller sur le terrain, de demander de l'aide. Parfois on n'a pas toutes les infos, on peut demander au technicien le plus compétent de tel domaine, à l'électricien qui est tous les jours sur la machine de nous donner un coup de main pour pouvoir ouvrir tel organe qu'on ne connaît pas... Donc le plus important là-dedans c'est de "rester ouverts", "ne pas avoir le melon", "être toujours force de proposition" et puis au final, "arriver à dépanner tous les systèmes automatisés".

Numéro 5 maintenant : la méthodologie.

 

Compétence 5 : La Méthodologie

 Pour moi c'est "la méthodologie". Donc tout ce qui est compétences d'organisation, de rigueur, de structure. C'est quelque chose qui n'est pas forcément évident pour tout le monde, mais pour moi c'est très important aujourd'hui. On est dans des systèmes très complexes dans l'industrie parfois qu'on ne peut pas maîtriser tout seul. Mais le plus important là-dedans c'est d'être capable en fait de décomposer la machine pour pouvoir résoudre morceau par morceau chacun des problèmes et ça on a l'exemple parfait dans les gens qui conçoivent des machines neuves pour des projets de nouveaux systèmes. En fait qu'est-ce qu'on va faire ? On va venir changer tout un fonctionnement ou bien partir d'un fonctionnement existant et puis en créer un nouveau et ça, ça s'appelle "l'analyse fonctionnelle" et en général là-dedans ça demande de pouvoir se structurer et puis pensez à tous les scénarios possibles avant même d'aborder la programmation, d'aborder le câblage. Donc tout ce qui est de l'ordre de l'organisation, enfin de la méthodologie ça de nos jours c'est ce qui va être le plus recherché en fait tout simplement pour être capable de dépanner ou de programmer des machines. Numéro 6 : l’analyse de données.

 

Compétence 6 : L’Analyse de Données

Pour moi ça tourne autour de "l'analyse de données". Donc "Data analisys", voilà décompositions des données, collectes, synthèses. Aujourd'hui les décideurs en industrie ils ont besoin d'avoir voilà des tableaux de bord, des Dashboard, des KPI, des indicateurs qui leur permettent de prendre des décisions rationnelles éclairées par des infos factuelles. Et du coup tout automaticien qui est capable d'aller piocher dans la machine les infos, de synthétiser ces infos et de les présenter dans un format lisible, cet automaticien-là il va être tout simplement très important dans la prise de décision, dans la boucle de décision. Si on veut choisir telles solutions plutôt qu'une autre et que tu es capable d'apporter des arguments à partir des données de ta machine mais ça c'est très valorisé et en plus pour toi ce sera une valeur ajoutée d'autant plus gratifiant. Donc analyse des données. Pour moi c'est l'une des compétences clés.

 Numéro 7 maintenant donc "cybersécurité".

 

Compétence 7 : Cybersécurité

Voilà pour moi c'est une compétence qu'il faut avoir. Il y a la partie vraiment opérationnelle donc OT. En général, on appelle ça comme ça Operationnal Technology Et il y a la partie IT donc "Information Technology" donc tout ce qui concerne les développeurs, les administrateurs système. Et de nos jours les automaticiens sont de plus en plus amenés à faire un petit peu des deux. Et la cybersécurité c'est vraiment au cœur aujourd'hui des industries. On ne dit pas d'être dans un mode défensif ou à attaquant, enfin tous qu'il est de l'ordre du conflictuel ce n'est pas de ça qu'il s'agit. Au contraire on demande tout simplement d'être capable de comprendre un réseau industriel, un réseau de machines tout ce qui touche aux routeurs, au firewall au protocole de communication (ça c'est des trucs très importants aujourd'hui) et d'être capable de mettre en place dans ta machine tous les murs de protection qui vont éviter en cas d'attaque de perdre toute la production. Donc ça, il faut être capable aujourd'hui de concevoir et de programmer des machines qui sont sécurisées. Donc ça là, la cybersécurité, c'est une compétence bien sûr laquelle il faut se former. Tout le monde n'a pas le même niveau et on n'est pas de toute façon en tant qu'automaticiens, ingénieurs cybersécurité. Mais par contre c'est très important qu'on soit capable d'intervenir sur des problèmes réseaux, de de pouvoir mettre en place des firewalls ou bien des zones démilitarisées sur nos machines. Ça permet de sécuriser la machine et puis le boulot de tout le monde.

 

Du coup compétences numéro 8 maintenant on va parler de tout ce qui est "esprit critique".

 

Compétence 8 : Esprit Critique

Pour moi c'est très important pour un automaticien d'avoir l'esprit critique. Alors tu me diras qu'en France ou dans tous les milieux francophones on est super bon pour ça. OK. Mais il y a encore plein de comportements que j'observe, moi, en industrie et ça n'engage que moi. C'est une observation personnelle. Je vois beaucoup de gens dire : "on a toujours fait comme ça" ou "c'est toujours comme ça qu'on a fonctionné du coup on ne change pas". Ça pour moi ce n’est pas de l'esprit critique. L'esprit critique c'est tout simplement être capable de prendre toutes les données d'un problème ou d'une situation, l'analyser avec beaucoup de recul sans prendre en compte les avis de X ou Y et puis ensuite, ne pas se laisser avoir par ses émotions aussi parce qu'on est tous des personnes humaines et du coup, a tous nos biais cognitifs. Donc l'esprit critique c'est tout simplement apporter un peu de rationalité dans la prise de décision face à des problèmes techniques ou organisationnels. Donc ça si tu es quelqu'un de carrés, de poser, qui a de sang froid pour analyser les infos, ta manière d'analyser de manière critique va être très capital pour toute ton équipe et pour toutes les machines que tu as programmées. Donc esprit critique très important.

 

Alors avant-dernière compétence selon moi donc numéro 9 maintenant c'est tout ce qui relève de "la communication".

 

Compétence 9 : La Communication

En fait en tant qu'automaticien on est beaucoup amené à communiquer que ce soit de manière écrite avec toutes les analyses fonctionnelles, les documents rédigés qu'on produit comme documentation technique ou bien que ce soit à l'oral qu'on fait des ateliers pour pouvoir prendre, collecter toutes les toutes les contraintes sur un projet. Plus on communique de manière facile et plus le projet se passe bien. Donc ça au début ce n’est pas forcément évident pour tout le monde notamment pour ceux qui débutent, mais plus on va au-devant des gens et plus on est à l'aise pour convaincre, pour pouvoir expliquer ce qu'on a dans la tête. Ce n'est pas toujours facile de transcrire de manière directe ce qu'on a dans la tête donc ça simplifie les choses. Avoir un langage qui est adapté à chacun au niveau de la communication c'est très important. Par exemple tous les jours on est amené à discuter avec des fournisseurs, on doit convaincre nos collègues, on doit convaincre des clients. Tout ça, ça participe à ce que le projet se passe le mieux. Donc plus on communique et mieux ça se passe. Ça, c'est pour moi la 9e compétence.

 

Et donc 10ème compétence maintenant très importante pour être automaticien pour moi, c'est ce que j'appelle "l'optimisme".

 

Compétence 10 : L’optimisme

 

 Alors on a dit qu'on va parler de Hardskills et de Softskills. Tu as vu toutes les compétences qu'on a dites là, il y a une bonne partie qui relève quand même des softskills et l'optimisme pour moi c'est vraiment une compétence clé quand on est automaticien. Pourquoi ? Parce qu’en général tu es face à des problèmes et du coup si tu es quelqu'un de pessimiste face à des problèmes qui sont aussi négatifs, ça ne peut q’engendrer que du négatif et du coup pour moi être optimiste c'est pas juste être naïf ou être celui qui veut donner des leçons à tout le monde. C'est tout simplement être dans une démarche de résolution de problème, être dans une démarche de je suis force de proposition ok on n'y arrive pas, mais on va collecter tout ce qu'il nous faut pour y arriver. Et ça, c'est quelque chose qui va beaucoup t'aider. Par exemple si tu es face à du dépannage ou bien si tu es dans une équipe qui manque de souffle il faut apporter de l'énergie. La personne optimisme en général c'est la personne qui redonne un petit peu confiance à tout le monde et du coup qui permet à tout le monde de collecter les infos, de rassembler les compétences et ensuite de résoudre le problème face à une machine ou face à une conception ou face à un choix technologique qu'il faut faire.

 

 Donc pour moi, dernière compétence avec laquelle je vais te laisser dans cet article, c'est "l'optimisme". Alors je serais très intéressé de savoir ce que toi tu rajouterais à cette liste-là de compétences pour un automaticien donc n'hésite pas à marquer des commentaires avec tout ce qui te vient en tête. À bientôt.